www.cousbox.com
ACCUEIL > Le Concept > Découvrez la carte de Cousbox - La graine de couscous à Lyon Croix Rousse

Découvrez la carte de Cousbox - La graine de couscous à Lyon Croix Rousse

Découvrez toute la richesse accumulée depuis des millénaires et transmise avec responsabilité et passion par ces générations de '' mères '' qui ont su maintenir et transmettre les coutumes culinaires.
C'est grâce à des terres fertiles et généreuses où s’épanouissent à foison l’orge et le blé,  symboles d’une l’agriculture ancestrale, que la graine de couscous a vu le jour. Ce sol riche se révèle de manière la plus solidaire, surtout à l’époque des moissons. Signe de rassemblement et de convivialité, les moissons sont un moment de fête et de partage du travail. 

La conduite du grain à la meule de pierre permet d'obtenir une farine avec laquelle seront confectionnées les délicieuses galettes qui trônent fièrement sur la table lors de ces goûteux repas.
C’est aussi l’histoire de la culture du blé dur, qui une fois brisé sous la meule, donnera la célèbre semoule. De son grain incomparable, chargé en couleurs et prometteur de bien des régals, des mains expertes et des gestes précis transforment cette graine en un délicieux couscous. Incarnation savoureuse d’une culture bienfaisante, profondément enracinée dans la nourriture familiale, cette divine communion rassemble les êtres et a le don de prolonger la vie si merveilleusement accordée par le Créateur.

LA GRAINE DE COUSCOUS

La semoule est le produit de la meunerie. Elle est obtenue par mouture grossière, de grains humidifiés de céréales, en particulier de blé dur, suivie d'un séchage et d'un tamisage. 

La semoule est en quelque sorte le produit intermédiaire entre le grain et la farine. 

L’Antiquité nous renseigne sur la pratique de la cueillette des céréales encore vertes puis grillées qui participaient aux recettes de cuisine, élaborées notamment en Mésopotamie. Plusieurs d’entre-elles à base de farines, semoules et autres bouillies faisaient appel au “Butumtu”, une sorte de blé vert, cueilli avant maturité qui se rencontra plus tard dans bon nombre de cuisines du monde arabo-musulman sous l’appellation “Sawîq”. C'est un des plats les plus anciens à base de farine de céréales non mûries, mais grillées et diversement accommodées

L’origine des blés durs se perd dans la nuit des temps. Des botanistes érudits affirment que les gènes du blé dur semé il y a sans doute 10 000 ans proviennent des plaines côtières bordant les deux rives de la mer Rouge (Yémen & Erythrée). Le blé dur est ensuite parvenu jusqu’aux hautes terres de l’île d’Occident, “Jazira al-Maghrib”, vaste territoires ainsi nommé par les conquérants arabes, cernés de mer et de sable, avec les peuples migrateurs, se servant des routes du Nil pour mener à bien leur expéditions.

Les conditions climatiques, hivers froids et peu de pluie, ne permettent la culture que d’un nombre réduit de céréales. Orge et blé dur s’adaptent parfaitement à cette terre riche en phosphates et à ce climat tout empreint de rigueur aux alentours de la période néolithique. Les Berbères, peuple semi-nomade soumis aux transhumances des troupeaux, sont devenus des experts en agriculture malgré l’aridité de leur terre... Au fil des différentes conquêtes, ceci incita Rome à imposer et à étendre la “Culture” du blé dur sur l’ensemble du domaine Public.

Plusieurs catégories de semoules existent :

• La Semouline : farine de blé dur avec une granulométrie inférieure à 250 µm ;

• La Semoule de blé extra fine supérieure : semoule de blé dur avec une granulométrie très fine, plus de 80 % de semoule entre 150 et 335 µm ;

• La Semoule supérieure fine : semoule de blé dur principalement utilisée dans l'élaboration de pâtes alimentaires, avec une granulométrie de plus de 80 % de semoule entre 180 et 400 µm ;

• La Semoule supérieure moyenne : semoule de blé dur à granulométrie idéale,pour des processus comme l'élaboration de couscous, avec une granulométrie comprise entre 300 et 650 µm ;

• La Semoule supérieure grosse : semoule supérieure très grosse, également appelée « de cuisine » ou « de bouche », utilisée pour sa consommation directe, avec une granulométrie entre 500 et 1 000 µm.


Cousbox
16 rue d’Algérie
69001 LYON

04 78 28 27 78

Ouvert midi & soir 7 jours sur 7

Nous écrire

Les champs indiqués par un asterisque (*) sont obligatoires